Octave

Vendredi 8/11
Le matin : en route pour le car-wash et petit thé chez Namasthé en attendant, je relis les chapitres sur la douleur du livre Isabelle Brabant, cela me fait du bien de “réviser”. Je marche beaucoup, je sens que je commence à avoir quelques contractions.
Ensuite je rentre à la maison, vais au Delhaize à pieds pour quelques courses et rdv chez la sage femme à 12h30. Je suis déjà à 1.5 cm d’ouverture!!!! How exciting!!!!!
En allant aux toilettes, je perds le bouchon muqueux, je suis émue!!
A ce moment précis, je sais que “c’ est en route”!!
Je vais voir Alexia W. comme prévu, ses travaux, sa maison, on papote, du prénom, entre autres. J’ai quelques contractions légères.
Je vais à l’école, chercher les garçons, rencontre Foulik, Muriel, Candice, elles me disent que j’ai l’air en forme, je confirme :-)
Je parle avec les Juf (Karolien 3kk et Elodie 1kk), Elodie dit que Félix est difficile, elle ne le reconnaît pas, “on sent que la naissance approche” me dit-elle, je lui confirme que ce sera pour ce w-e! Karolien me parle d’Hadrien et de son passage en 1LJ on fixe rdv jeudi pour un débrief après 2 matinées de 4h en 1LJ.
Retour à la maison et goûter avec Lorraine et ses filles. Elles quittent à 17h30. Je rappelle Géry qui est de retour de BSI après la chasse.
18h : j’appelle Elisabeth la sage femme, Géry arrive et donne le bain aux enfants

En attendant, je continue à faire le repas, ranger le linge, préparer, nettoyer, ...

19h15 :Géry couche les enfants, la sage femme arrive, on la présente aux enfants et on annonce qu’elle est là car le bébé va arriver.
Ils s’endorment sans soucis.

Elle m’ausculte, je suis à 4-5 cm... ça a bien travaillé depuis ce midi! Je veux prendre un bain, me relaxer après ma journée marathon. Elle installe son matériel dans la sdb.
19h50 : je suis dans le bain

Mmmmmhhhh
Bougies, Armenian Spirit, lumières tamisées, chaleur.... Je me relaxe à 100%

20h00 : Elke, la 2ème SF arrive.
On plaisante entre les contractions, je demande à Géry de coller le schéma de Aline (hypno birth) avec les contractions, j’ai besoin d’objectiver ce qui arrive.
Pendant les C, je demande le silence total, sauf la musique, Géry m’effleure la peau, et appuie de temps à autre sur mon épaule pour me faire descendre au plus profond de moi-même. Je demande à Elke son avis sur le moment de la naissance, elle me dit que le bébé arrivera encore “aujourd’hui”, vers 22h, je sais à ce moment-là que je peux “rentrer dans mon match”, la partie ne sera pas longue, cela me fait du bien de le savoir à l’avance.
Les contractions s’intensifient, je garde les yeux sur le schéma d’Aline, je reste ultra concentrée, j’accompagne chaque contraction de mon souffle, l’air que j’inspire se promène dans mon corps, il accompagne le bébé dans sa descente, je lui montre le chemin, je souffle et je réinspire pour continuer à éclairer sa route. Je suis avec mon bébé, je descends avec lui, je l’accompagne de mon souffle, je visualise sa descente. Je reste concentrée à chaque contraction, pas une ne m’échappe, chacune d’entre elle est l’occasion pour moi d’explorer mon corps. Subtil équilibre entre concentration extrême et lâcher prise total.

Vers 20h45 je commence à avoir envie de pousser, et je dis à Elke que j’ai peur de ne pas arriver à “bien” pousser, elle me rassure, me dit que tout va bien se passer. Elke me dit de sortir du bain et aller aux toilettes (vider la vessie pour faire plus de place), je m’exécute, Géry m’accompagne, et sur le trajet (environ 2.50 m!!) j’ai encore 2-3 bonnes contractions, je me pends à Géry. J’ai l’impression qu’il est un rocher, solide, présent, fort, puissant, qu’il me soutient, tout ce dont j’ai besoin à ce moment précis.

Elisabeth va encore m’examiner pour voir où en est le col;; entre deux contractions, Géry quitte la sdb, l’ouverture est à 8cm mais elle ne sent pas la tête du bébé, la poche des eaux est prête à exploser!
Quelques secondes après, quand Géry est de retour dans la sdb, une contraction, une irrésistible envie de pousser et la poche éclate! Je suis sur le lit et après m’être inquiétée de la couleur du liquide (clair!) je n’ai qu’une envie : retourner dans le bain.

Personne n’est pour...
J’y retourne quand même!! Je m’y agenouille...

Je dis que le bébé arrive, je sens sa tête entre mes jambes, dans le bain, je suis positionnée du “mauvais” côté, du coup, personne ne voit ce qui se passe.
21h15 : Les sages-femmes me disent de me lever, à ce moment-là, je pousse une fois et le bébé arrive,Elisabeth l’attrape, et me le donne, je ne peux pas le lever contre ma poitrine car le cordon est autour de ses pieds!

Je sors du bain et je me couche sur le lit, heureuse qu’on y soit déjà, fière d’avoir eu un si bel accouchement et consciente de l’importance de se faire confiance. Merci à ma soeur M-A qui me l’a répété une semaine avant : “tu peux avoir confiance, ça va bien se passer, j’en suis convaincue”.
Ensuite, je suis sur un nuage, Octave pleur beaucoup, mais j’aime ses cris! Ils sont ceux d’une arrivée très spéciale dans la vie, ce sont des cris de joie et de victoire!
21h25 : les SF me demandent un dernier effort pour sortir le placenta, il sort sans difficultés, il me semble ENORME. Elke me montre la “maison du bébé” pendant 9 mois. On ne souhaite pas spécialement le conserver...
L’émotion est forte et le climat est très serein, à l’image de la soirée que nous venons de passer, profonde, intime, calme, relax, ancrée, comme je les aime!! Merci Octave, Géry, Elke, Elisabeth, Aline!